Histoire des bâtiments du musée et du restaurant À la Fontaine

AlaFontaine30 et 32, rue Principale Sud.

Édifiés en 1895 ou 1896.

Ce site concédé en 1802 à William Huntingdon est vendu à Elijah Billings en 1806. La pointe formée par les rues Principale et Mountain reste dans la famille Billings jusqu’à sa vente à Adolphus Greely en 1885. Elle demeure libre de bâtiment jusqu’en 1894. Les bâtiments actuels datent de 1895 ou 1896. En 1920, la propriété passe des Greely aux Curley qui l’utilisent comme résidence. Edmund Ebert l’achète en 1962. Il l’habite un temps puis la transforme en auberge. En 1984, il fonde le musée dans les anciennes écuries.

L’ancienne auberge est une excellente représentation du style Second Empire par son entrée monumentale, un porche ouvert à colonnes jumelées, et par ses lucarnes à la capucine animant le toit à quatre versants. Deux portes charretières donnaient autrefois accès aux écuries, recouvertes à la fois d’un parement de brique et de clin de bois.AlaFontaine2

Merci à Jeanne Morazain, d’Héritage Sutton, pour ces précisions.